Cosenza – Lecce

On 15 septembre 2014 by Cybre

Samedi

Autant l’hôtel était parfait, autant le petit dej était franchement pourri. Mais le rapport qualité/prix reste tout à fait honnête.
3h30 de route pour Lecce. On longe les côtes, les montagnes, quelques nationales, quelques routes limites praticables et beaucoup d’autoroutes.
Tous les hôtels au centre ville sont plein et pour cause, c’est la grande fête de la ville qui fête son saint patron, saint Oronzo. Nous avons donc 4 problèmes, on a faim, j’ai plus mon iPhone, nous n’avons pas d’appart, steph a envie de faire pipi !
Nous réglons rapidement deux de ces angoisses en s’arrêtant dans un restaurant proche de la vieille ville. Nous prenons n’importe quoi pour aller vite, il est déjà 14h30. Le choix s’en fait ressentir puisque j’ai une salade de couscous avec des petits pois et du fromage fondu au fond de l’assiette, c’est très étrange et pas forcément donné…
Nous partons ensuite pour la banlieue de Lecce pour l’hôtel, entre bouiboui et refus, nous finissons par trouver un truc à 10 mn du centre ville. C’est moyen, mais c’est pour une nuit.
3/4, j’appelle la personne ayant trouvé mon téléphone à Cosenza. Je dois lui envoyer mon adresse pour me le renvoyer en France. 4/4, nous pouvons enfin repartir en ville pour visiter. On se gare exactement à la même place.
Nous faisons d’abord les centres d’intérêts. La Piazza Sant Oronzo avec son amphithéâtre romain.
La place du duomo. Très jolie architecture… Avec son lot de touristes et son mariage.
On continue notre grand tour avec un arrêt café froid. On arrive la Basilique Santa Croce. Magnifique cas de Baroque local avec tous ces détails… Et son mariage.
Nous continuons le tour avec cette fois ci le petit théâtre romain et l’église San Matteo tout en rondeur… avec son mariage !
C’est l’heure de manger. On jettera notre dévolu sur un bar à vin Mamma Elvira. On commence avec un puccia… Choisi sur un quiproquo qui s’avère payant. Une sorte de panini au jambon cru. Très bon. En suite, bruschetta à la tomate ou qui y ressemble. Et un merveilleux plateau de charcuterie avec en curiosité un saucisson à la truffe, étrange mais bon. Tout ça arrose avec des bières artisanales. Parfait, le serveur est super sympa. Un café et une addition plus tard, nous refaisons le tour de la ville de nuit. Nous flânons, nous digérons. 21h, nous sommes à la voiture.
22h10 tout est fini… Surtout cette journée un peu poissarde.

Photo (579).JPG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Ce que vous dites :

  • novembre 2017
    L M M J V S D
    « Oct    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Catégories