5eme semaine

On 2 mai 2015 by Cybre

Une semaine déjà,
La chose à laquelle je n’arrête pas de penser fait 4mn? la taille d’une graine de sésame.
En lisant le descriptif de ce qui se passe en ce moment dans le corps de Steph, je comprend qu’elle soit fatiguée. Quelle changement, quelle chamboulement !
Notre petit jeu est de cacher cette événement. Je me mors les lèvres toutes les dix minutes pour pas dévoiler le pot aux roses. Ce weekend, repas entre amis, entre mon changement de taf, l’achat de la maison, on a de quoi fêter. C’est champagne. Notre stratagème consiste à échanger nos coupes. Évidemment ça nous fait marrer, on a un sourire jusqu’au oreilles. Nous ne sommes pas très discrets. Conduisant, je dois faire gaffe, les verres se succèdent rapidement. Moins elle bois, plus je trinque.
Aujourd’hui, rien est vraiment concret même si clairement les premiers symptômes apparaissent : bouts de fièvre, fatigue, nausée, etc.
Je me rends bien compte que c’est de ma faute si elle est déjà malade. C’est de ma faute et je n’y peux pas grande chose. Elle va avoir mal, son corps va être meurtri de ma faute elle en gardera des traces tout au long de sa vie et ça m’est insupportable. Le sentiment d’impuissance est vraiment quelque chose que je déteste et ça va durée encore 8 mois.
Je ne peux rien faire, je la regarde simplement. Je l’aime aussi pour ça.

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Ce que vous dites :

  • septembre 2017
    L M M J V S D
    « Oct    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Catégories